30 janvier : Lieu de délit Townhouse

Il y a des décennies, Carlo et Oliver sont eux-mêmes tombés amoureux de Trouville en tant que touristes. A tel point qu’ils y ont acheté un appartement en copropriété. Et en 2019, l’hôtel. Entre-temps, ils font depuis longtemps partie (avec Brodie, bien sûr) de l’inventaire de la scène agitée de la station balnéaire : le grand Allemand et l’ancien danseur et chorégraphe de New York. Ils font partie des gens qui font la vie ici – les commerçants dans les petites boutiques d’antiquités, les restaurateurs, les marchands et vendeurs du marché aux poissons dans leurs grosses bottes en caoutchouc … les gens qui mangent et achètent, vivent et travaillent ici …

Les deux messieurs de la Townhouse Trouville sont donc connus. On leur souhaite une bonne journée dans la rue, on leur fait un signe amical depuis le magasin ou on s’arrête pour bavarder pendant que les chiens se battent sur le stand. Ils ne font pas seulement partie de la branche « hospitality » de la ville, mais aussi de la scène artistique et culturelle très animée. Et j’en profite moi aussi !

Mais avant tout, c’était bien sûr le dimanche du départ. Et j’ai fait le ménage dans les règles de l’art sur le 6 (non, je ne parle pas du compte épargne-temps et je préfère affirmer que je prends mon travail très au sérieux). Ce qui est beaucoup plus intéressant, c’est que je me suis brièvement glissée dans mon rôle de blogueuse à succès (hihi) dans le costume d’Yvette pour m’entretenir avec Stefan Konarske, qui était venu prendre l’apéro à la Townhouse.

L’acteur originaire du nord de l’Allemagne (vous le connaissez probablement – comme moi – de la série Tatort de Dortmund) vit à Paris et était à Trouville pour le week-end. Oliver et Stefan se sont connus lors du Gala-Spa-Award à Baden-Baden. Et l’amour de la France qu’ils partagent tous les deux les maintient en contact. Ce qui m’a surtout impressionné, c’est que Stefan a quitté son pays à 17 ans déjà pour aller à Paris. Sa grand-mère aurait su bien avant lui qu’il deviendrait acteur, raconte-t-il. C’est mignon, non ? Nous ne savons pas si elle avait prévu qu’il coproduirait aujourd’hui des films et qu’il apparaîtrait prochainement dans la série « Luden » d’amazon sous le nom de « Micha, le beau » – mais je le suppose … je le regarderai en tout cas et me souviendrai avec plaisir de notre petite interview sympathique : Merci, Stefan, et bonne chance !

Une chose est sûre : Il se passe toujours quelque chose ici !

Lieu de délit Townhouse

Laisser un commentaire